IAMGOLD annonce ses résultats du premier trimestre de 2021, génère des flux de trésorerie d'exploitation de 102 Millions $; la construction de Côté Gold est sur la bonne voie

Monday, 03. May 2021 23:39

Toutes les valeurs monétaires sont exprimées en dollars américains, sauf indication contraire.
Pour plus d'informations, consultez le rapport de gestion et les états financiers consolidés intermédiaires non audités au 31 mars 2021 et pour les trois mois clos à cette date.

Toronto, Ontario--(Newsfile Corp. - 3 mai 2021) -  IAMGOLD Corporation (TSX: IMG) (NYSE: IAG) (« IAMGOLD » ou la « Société ») présente ses résultats financiers consolidés et ses résultats d'exploitation du premier trimestre terminé le 31 mars 2021. Les principaux faits saillants du rendement opérationnel et des résultats financiers comprennent :

(en millions $, sauf indication contraire)1er t. 20214e t. 20201er t. 2020
Produits
297,4
$
347,5
$
274,5
$
Profit brut
44,2
$
84,0
$
31,9
$
Profit net (perte nette) attribuable aux porteurs de capitaux propres
19,5
$
59,0
$
(34,4) $
Profit net (perte nette) par action attribuable aux porteurs de capitaux propres
0,04
$
0,12
$
(0,07) $
Profit net (perte nette) ajusté attribuable aux porteurs de capitaux propres1
6,2
$
19,1
$
(4,9) $
Profit net (perte nette) ajusté par action attribuable aux porteurs de capitaux propres1
0,01
$
0,04
$
(0,01) $
Trésorerie nette provenant des activités d'exploitation
101,7
$
128,7
$
44,0
$
Trésorerie nette provenant des activités d'exploitation avant les variations du fonds de roulement1
82,5
$
108,0
$
72,8
$
Flux de trésorerie disponible provenant des sites d'exploitation minière1
89,5
$
77,7
$
14,1
$
Coûts en immobilisations - maintien
13,7
$
27,3
$
14,8
$
Coûts en immobilisations - expansion
88,8
$
79,1
$
52,7
$
Trésorerie, équivalents de trésorerie et placements à court terme
967,8
$
947,5
$
802,2
$
Dette à long terme
466,7
$
466,6
$
419,1
$
Facilité de crédit disponible
498,2
$
498,3
$
499,6
$

 

1 Il s'agit d'une mesure hors PCGR. Se reporter à la section des mesures de rendement hors PCGR dans le rapport de gestion (en anglais seulement).

Gordon Stothart, président et chef de la direction d'IAMGOLD, a déclaré : « Au premier trimestre de 2021, l'équipe d'IAMGOLD a accompli de bons progrès dans l'atteinte de ses objectifs d'exploitation et de développement. Nos exploitations ont généré 89,5 millions $ en flux de trésorerie disponible provenant des sites d'exploitation minière, et nous avons terminé le trimestre en ayant environ 1,5 milliard $ de liquidités disponibles. Essakane a enregistré une forte production, et celle de Westwood provenant de la fosse à ciel ouvert Grand Duc était conforme aux attentes. À Rosebel et à la fosse satellite Saramacca, les pluies saisonnières exceptionnellement abondantes et les restrictions relativement à la COVID-19 ont eu des répercussions sur la production. Nous avons terminé la mise à niveau de l'usine de charbon en lixiviation à Essakane et nous avons poursuivi l'augmentation de la capacité du camp à Rosebel. À Côté Gold, nous avons commencé plus tôt que prévu les travaux majeurs de terrassement, et la réalisation du projet atteignait 18 % au 31 mars. Nous continuons à atténuer les risques à notre projet Boto en faisant progresser les travaux d'infrastructure, notamment la voie d'accès et la construction du camp. Nous avons également annoncé deux importantes initiatives pour accroître le soutien offert à nos communautés hôtes : un don substantiel au programme de vaccination COVAX de l'UNICEF et le parrainage de Giants of Africa, un programme de développement des jeunes. Grâce à la normalisation des activités et à l'amélioration continue, nous nous attendons à voir une amélioration des niveaux de production et des coûts pendant le reste de l'exercice et à faire avancer progressivement nos projets de mise en valeur et notre éventail de projets. »

 

MISES À JOUR CONCERNANT LA SOCIÉTÉ

Facteurs environnementaux, sociaux et gouvernance

  • Les taux de fréquence d'incident JART2 et TIE2 se situaient respectivement à 0,46 et à 0,67 au premier trimestre de 2021 et concordaient avec ceux de 2020. Le personnel du projet Côté Gold avait travaillé 1,24 million d'heures sans perte de temps en raison d'accident au 31 mars 2021.

  • Les protocoles de lutte contre la COVID-19 déjà mis en place ont été maintenus. À Rosebel, les restrictions sur les déplacements ont eu des répercussions sur les activités, compte tenu de l'agrandissement des installations d'hébergement au site afin de ramener toute la main-d'œuvre au second semestre de l'exercice.

  • La Société occupe le 10e rang sur 116 minières internationales de l'indice Corporate Knights 2021 Global 100 Sustainability.

  • Pour la 3e année consécutive, la Société figure dans l'indice Bloomberg Gender-Equality de 2021, qui regroupe 380 sociétés mondiales qui offrent un milieu de travail plus inclusif et équitable.

  • Le Fonds communautaire de Rosebel a versé 400 000 $, auxquels se sont ajoutées des contributions supplémentaires du gouvernement, pour l'installation de lampadaires solaires à DEL dans les communautés locales et l'approvisionnement de celles-ci en électricité et en eau potable.

  • La phase I du projet Triangle d'eau, partenariat public-privé entre le gouvernement canadien, la Fondation One Drop et Cowater, dont la mission est d'approvisionner 60 000 personnes vivant à proximité d'Essakane en eau potable, a été achevée ; la phase II qui cherche à approvisionner en eau 75 000 autres personnes a progressé.

  • La Société a versé une contribution de 250 000 $ à l'UNICEF en appui au Dispositif pour accélérer l'accès aux outils de lutte contre la COVID-19.

  • La Société a investi 950 000 $ dans un programme de 4 ans de Giants of Africa visant à encourager le développement des jeunes au moyen des sports au Burkina Faso, au Sénégal et au Mali.

  • La Société a commandité le Artemis Project, qui vise à promouvoir les femmes propriétaires d'entreprise et entrepreneures dans le secteur minier.

  • L'Association minière du Canada a décerné à IAMGOLD le prestigieux Prix d'excellence Vers le développement minier durable® (VDMD) en environnement pour son innovation en recyclage du plastique à la mine Essakane.

Gens et gouvernance

  • Madame Daniella Dimitrov a été nommée première vice-présidente et chef de la direction financière le 29 mars 2021. Madame Dimitrov succède à madame Carol Banducci qui a pris sa retraite le 31 mars 2021.

  • Mesdames Anne Marie Toutant et Deborah Starkman ont été nommées administratrices indépendantes de la Société le 14 décembre 2020.

  • Monsieur John Caldwell a pris la décision de quitter le conseil à compter du 4 janvier 2021, et monsieur Mahendra Naik et madame Sybil Veenman ont décidé de ne pas briguer un autre mandat lors de la prochaine assemblée générale.

  • Le conseil d'administration a adopté de nouvelles lignes directrices concernant le renouvellement du conseil d'administration et la diversité au sein de ce dernier. Après la prochaine assemblée générale annuelle du 4 mai, les femmes représenteront 29 % des membres ou 33 % des membres indépendants du conseil d'administration. De plus, la durée moyenne du mandat de ses membres durera environ 5,5 ans (par rapport à environ 11 ans auparavant).

RÉSULTATS FINANCIERS ET SITUATION FINANCIÈRE

  • La Société a vendu 153 000 onces à un prix moyen de l'or de 1 781 $ l'once1 et a réalisé une marge sur l'or de 729 $ l'once1.

  • Le profit brut au premier trimestre de 2021 s'élevait à 44,2 millions $, soit une hausse de 12,3 millions $ comparativement au trimestre de l'exercice précédent. Cette hausse est attribuable principalement aux prix réalisés supérieurs, qui ont été en partie contrebalancés par des volumes des ventes moindres.

  • Le profit net au premier trimestre de 2021 s'élevait à 19,5 millions $ (0,04 $ par action), comparativement à une perte nette de 34,4 millions $ (0,07 $ par action) par rapport à l'exercice précédent. La hausse provenait principalement du gain sur la vente des redevances non stratégiques (35,7 millions $) en mars 2021, d'une baisse de la perte sur les dérivés non utilisés à des fins de couverture et des bons de souscription et d'une hausse du profit brut, qui ont été en partie contrebalancés par d'autres coûts et des impôts sur les résultats accrus.

  • Le profit net ajusté s'élevait à 6,2 millions $ (0,01 $ par action), comparativement à la perte nette ajustée au trimestre de l'exercice précédent de 4,9 millions $ (0,01 $ par action).

  • La trésorerie nette provenant des activités d'exploitation au premier trimestre de 2021 se chiffrait à 101,7 millions $, soit une hausse de 57,7 millions $ par rapport au trimestre de l'exercice précédent. Cette hausse est principalement attribuable à une augmentation des profits, des variations favorables des éléments hors trésorerie du fonds de roulement (38,8 millions $) essentiellement en raison de la réception des taxes sur la valeur ajoutée et à une baisse des stocks et des empilements de minerai non courants. Les flux de trésorerie disponibles provenant des sites d'exploitation minière totalisaient 89,5 millions $ au premier trimestre de 2021, comparativement à 14,1 millions $ au trimestre de l'exercice précédent.

  • La trésorerie, les équivalents de trésorerie et les placements à court terme se chiffraient à 967,8 millions $ au 31 mars 2021.

  • Les liquidités totales disponibles au 31 mars 2021, qui s'élevaient à 1,466 milliard $, ainsi que la facilité de crédit pratiquement inutilisée de 500 millions $, qui correspond actuellement à 490 millions $ et dont l'échéance a été prolongée au 31 janvier 2025, procurent une marge de manœuvre suffisante pour financer les activités de développement actuelles de la Société.

  • La Société a conclu un accord de vente à terme d'or et de paiement anticipé de 50 000 onces d'or à un prix moyen de 1 753 $ l'once et à un coût de 4,44 % par année totalisant un paiement anticipé de 80,3 millions $ en 2022 et la livraison des onces d'or aux contreparties en 2024. Cette opération reporte un tiers de l'accord de 2019 de vente à terme d'or entre 2022 et 2024, et les nouvelles livraisons d'or seront effectuées après la réalisation du projet Côté Gold.

EXPLOITATIONS ET PROJETS

District d'Abitibi, Canada - Mine Westwood (participation d'IAMGOLD - 100 %)


1er t. 20214e t. 20201er t. 2020
Statistiques d'exploitation minière


Minerai extrait (milliers de tonnes) - Sous terre-
40
111
Minerai extrait (milliers de tonnes) - Autres sources246
169
109
Minerai extrait (milliers de tonnes) - Total246
209
220
Minerai usiné (milliers de tonnes)227
221
207
Teneur à l'usine (g/t) - Sous terre-
6,86
5,77
Teneur à l'usine (g/t) - Autres sources1,09
1,20
0,92
Teneur à l'usine (g/t) - Totale1,09
2,24
3,47
Récupération (%)93
93
94
Production aurifère (milliers d'onces)7
14
22
Ventes d'or (milliers d'onces)8
15
22
Mesures de rendement


Prix moyen réalisé de l'or1 ($/once)1 785$1 864$1 595$
Total des coûts décaissés1 ($/once)1 186$1 016$1 176$
Coûts de maintien tout inclus1 ($/once)1 187$
1 212$
1 242$
Coûts en immobilisations (en millions $)
 
Maintien0,4$2,1$2,4$
Expansion0,6$1,9$2,2$
Total1,0$
4,0$
4,6$

 

1 Il s'agit d'une mesure hors PCGR. Se reporter à la section des mesures de rendement hors PCGR dans le rapport de gestion (en anglais seulement).

À la suite de l'événement sismique survenu au quatrième trimestre de 2020, la Société a annoncé une réduction temporaire d'environ 70 % de la main-d'œuvre sous terre à la mine Westwood puisque les activités souterraines ont été placées en mode surveillance et maintien. Un plan de reprise des activités est en cours d'élaboration, et une petite équipe effectue actuellement des travaux de réhabilitation. Le 22 avril 2021, la Société a annoncé le commencement du rappel des employés par étapes. Les activités se concentreront sur la formation et les travaux de réhabilitation au deuxième trimestre de 2021. L'alimentation de l'usine en 2021 provient de la fosse à ciel ouvert Grand Duc située à 3 kilomètres du complexe de l'usine Westwood.

Perspectives

Les activités de réhabilitation devraient augmenter à la suite du rappel de la main-d'œuvre au deuxième trimestre. La Société compte prendre une décision au deuxième trimestre à l'égard d'un redémarrage sécuritaire possible qui commencerait dans le secteur est, puis progresserait par étapes vers les autres secteurs. L'évaluation de la continuité des activités dans le secteur ouest se poursuivra. Les prévisions de production du complexe Westwood en 2021 demeurent entre 45 000 onces et 65 000 onces en supposant un redémarrage de l'exploitation minière souterraine au second semestre de l'exercice. La fosse à ciel ouvert Grand Duc continuera d'alimenter l'usine en minerai, auquel viendrait s'ajouter le minerai extrait sous terre au redémarrage de la mine Westwood.

Prospection

Le forage réalisé en appui à l'étude géotechnique de la propriété Fayolle acquise en 2020 a débuté pendant le trimestre. Les demandes de permis, les études environnementales et l'échantillonnage sont en cours.

Au cours du premier trimestre de 2021, la Société a effectué environ 950 mètres de forage au diamant ciblant du forage géotechnique et d'expansion dans la zone du lac Gamble au projet Rouyn, pour lequel la Société détient une option d'achat.

Projet Côté Gold (participation d'IAMGOLD - 64,75 %)

Au cours du premier trimestre de 2021, les entrepreneurs en terrassement ont poursuivi les travaux d'élargissement de la route et l'enlèvement des morts-terrain et ont commencé les travaux de l'infrastructure de gestion des eaux du parc à résidus. Les camps temporaires sont maintenant complètement montés et en service. La construction du camp permanent, qui servira à héberger la main-d'œuvre supplémentaire nécessaire au plus fort de la construction, est en cours. Du nombre total de chambres prévues, environ 50 % sont installées jusqu'à maintenant et répondent actuellement aux besoins du site.

Au 31 mars 2021, les études techniques étaient été réalisées à 83 % et l'ensemble du projet était achevé à 18 %. Les contrats visant l'approvisionnement et l'expédition de l'équipement principal sont en cours de négociation et le contrat concernant la flotte minière a été attribué au premier trimestre.

La part de la Société des coûts totaux du projet (exception faite des coûts irrécupérables) depuis le 1er juillet 2020, déduction faite des contrats de location, se situe entre 875 millions $ et 925 millions $. La part de la Société des contrats de location devrait totaliser environ 120 millions $, en supposant un taux de change du dollar américain par rapport au dollar canadien de 1,30 (initialement, ces données étaient établies à environ 80 millions $ à un taux de change de 1,35). La Société a engagé et versé des coûts qui s'élevaient respectivement à 67,1 millions $ et à 49,5 millions $ au premier trimestre et respectivement à 142,8 millions $ et à 101,6 millions $ depuis le 1er juillet 2020.

Conformément aux protocoles de sécurité liés à la COVID-19 établis partout dans l'entreprise, des mesures supplémentaires ont été prises pour protéger la santé et la sécurité des employés et des entrepreneurs, notamment des tests antigènes aléatoires aux terminaux d'autobus de Sudbury et de Timmins afin de détecter les cas de COVID-19 avant que les personnes arrivent au site. Jusqu'à maintenant, la COVID-19 n'a pas eu de conséquence sur l'échéancier de la Société.

Perspectives

Le plan vise toujours les travaux de terrassement, la construction de la voie de transport et l'infrastructure de gestion des eaux autour du site de la fosse. Une portion du camp permanent sera mis en service au cours du deuxième trimestre de 2021 afin d'augmenter la capacité au site, et le camp en entier sera fonctionnel au troisième trimestre de 2021. Les ouvrages civils sont en cours au site de l'usine, et le bétonnage ainsi que les travaux de prédécouverture dans la fosse devraient débuter au cours du deuxième trimestre de 2021, comme prévu.

La part de la Société des autres coûts totaux se répartit comme suit : 319 millions $ en 2021 (y compris 307 millions $ en coûts en immobilisations), entre 380 millions $ et 420 millions $ en 2022 et entre 75 millions $ et 85 millions $ en 2023.

Prospection

Au cours du premier trimestre de 2021, la Société a publié d'autres résultats d'analyse provenant de son programme de forage de délimitation en cours à la zone Gosselin située à environ 1,5 kilomètre au nord-est du gisement Côté Gold. Les principaux résultats comprenaient : 417,3 mètres d'une teneur de 0,95 g Au/t (incluant 197,3 mètres d'une teneur de 1,60 g Au/t) ; 353,0 mètres d'une teneur de 1,04 g Au/t (incluant 46,0 mètres d'une teneur de 3,39 g Au/t) ; 86,0 mètres d'une teneur de 5,57 g Au/t (incluant 30,35 mètres d'une teneur de 14,70 g Au/t), 101,6 mètres d'une teneur de 1,86 g Au/t (voir le communiqué du 21 janvier et du 8 mars 2021).

La Société a réalisé environ 3 000 mètres de forage au diamant et a dépensé 0,9 million $ au cours du trimestre, comparativement à 0,7 million $ au quatrième trimestre de 2020, principalement aux fins de la continuation du forage au diamant de délimitation en vue d'étayer la réalisation d'une première estimation des ressources prévue au second semestre de 2021. En 2021, la Société compte engager 2,8 millions $ en prospection primaire connexe à la propriété Côté Gold, y compris dans la zone Gosselin. Cette dépense ne fait pas partie des coûts de construction.

District de Chibougamau, Canada

Au cours du premier trimestre de 2021, la Société a entamé des levés géophysiques par polarisation induite qui permettront de guider l'établissement de cibles dans les programmes de forage futurs à son projet Nelligan détenu à 75 %. Entre environ 8 000 et 10 000 mètres de forage au diamant sont prévus en 2021 pour étayer la réalisation de la mise à jour d'une estimation des ressources au second semestre de 2021.

District de Rosebel, Suriname - Mine Rosebel (participation d'IAMGOLD - 95 %)1


1er t. 20214e t. 20201er t. 2020
Statistiques d'exploitation minière


Minerai extrait2 (milliers de tonnes)1 247
1 987
2 234
Stériles extraits2 (milliers de tonnes)8 910
11 121
13 627
Total du matériel extrait2 (milliers de tonnes)10 157
13 108
15 861
Ratio de découverture27,1
5,6
6,1
Minerai usiné2 (milliers de tonnes) - Total2 548
2 663
2 905
Minerai usiné (milliers de tonnes) - Rosebel1 640
1 305
2 839
Minerai usiné2 (milliers de tonnes) - Saramacca908
1 358
66
Teneur à l'usine2 (g/t)0,79
0,90
0,77
Récupération2 (%)88
88
94
Production aurifère2 (milliers d'onces) - 100 %57
68
67
Production aurifère (milliers d'onces) - Propriétaire-exploitant 49
55
67
Production aurifère attribuable (milliers d'onces) - 95 %47
52
64
Ventes d'or3 (milliers d'onces) - 100 % 45
55
66
Mesures de rendement


Prix moyen réalisé de l'or3 ($/once)1 752$1 870$1 605$
Total des coûts décaissés3 ($/once)1 288$1 133$1 042$
Coûts de maintien tout inclus3 ($/once)1 450$
1 310$1 248$
Coûts en immobilisations (en millions $)  
Maintien47,6$8,1$6,8$
Expansion10,8$12,3$13,7$
Total18,4$
20,4$20,5$

 

  1. Rosebel à 100 % et Saramacca à 70 % à compter du 1er avril 2020, comme indiqué dans les résultats intérimaires consolidés.
  2. Comprend Saramacca sur une base à 100 %
  3. Sur une base attribuable. Il s'agit d'une mesure hors PCGR. Se reporter à la section des mesures de rendement hors PCGR dans le rapport de gestion (en anglais seulement).
  4. Sur une base attribuable, les coûts en immobilisations de maintien pour le premier trimestre de 2021 totalisaient 7,2 millions $ (7,7 millions $ au quatrième trimestre de 2020 ; 6,5 millions $ au premier trimestre de 2020).

Une augmentation des cas positifs de COVID-19 au pays a occasionné un arrêt temporaire des navettes quotidiennes des employés au cours du trimestre. Les employés qui vivent dans les villages avoisinants ont dû rester au site pendant sept à quatorze jours pendant l'arrêt des navettes quotidiennes de personnel. Pour accommoder toute la main-d'œuvre en fonction des protocoles de COVID-19, 150 lits ont été ajoutés au premier trimestre, ce qui a permis de maintenir la capacité d'exploitation, et 210 autres lits seront ajoutés au deuxième trimestre.

Rosebel a reçu une quantité inhabituelle de pluies saisonnières, soit deux fois le volume qu'à la même période en 2020. Les pluies abondantes ont donné lieu à des routes boueuses, à des conditions de terrain difficiles et à des accumulations d'eau sur les bancs pendant et après les pluies. Le site évalue des solutions possibles pour atténuer les effets des conditions actuelles de terrain meuble. Les activités d'exploitation ont aussi été limitées par la capacité de transport des roches, mais l'ajout d'un entrepreneur temporaire a amélioré la situation.

Le minerai mouillé et tendre provenant de Saramacca combiné à une quantité moindre de minerai disponible de Rosebel en raison de la séquence d'exploitation a occasionné un débit moindre à l'usine. Dans l'intérim, du minerai provenant des empilements à basse teneur a été ajouté dans l'alimentation à l'usine et a eu une incidence sur les teneurs à l'usine. Le rendement de l'usine pendant le trimestre a également subi les répercussions d'entretiens non planifiés et de la récupération moindre. L'ingénierie et l'approvisionnement du projet de mise à niveau du circuit d'adsorption, de désorption et de récupération ont débuté, et, avant la fin de l'année, ce projet devrait améliorer la récupération en atténuant les pertes de liquide du procédé de charbon en lixiviation.

La construction de l'infrastructure à Saramacca a avancé malgré le mauvais temps, les limitations d'hébergement et la disponibilité de transport. Les activités au cours du trimestre comprenaient la réalisation d'une voie de contournement communautaire et la construction d'infrastructure non critique.

L'augmentation du ratio de découverture à 7,1 représente la reprise des agrandissements stratégiques et du développement minier, qui avaient été suspendus en 2020. Ces activités visent la découverte de zones de minerai à teneurs plus élevées pendant que les volumes d'extraction au gisement Saramacca continuent d'augmenter dans des zones à plus fortes teneurs.

La convention collective de la Société conclue avec le syndicat de Rosebel a expiré le 15 août 2020. Les négociations d'une nouvelle convention se poursuivront au deuxième trimestre. La Société a connu des interruptions et des arrêts de travail intermittents, et la réaction de la communauté locale aux restrictions de navettes quotidiennes ont eu des effets sur les niveaux de production.

Perspectives

En 2021, les prévisions de production attribuable demeurent entre 220 000 et 245 000 onces. Des chambres supplémentaires au site permettront d'augmenter la main-d'œuvre, ce qui devrait accroître la production au second semestre de l'exercice. Malgré une amélioration, la main-d'œuvre réduite et la saison des pluies devraient faire en sorte que la production d'or au deuxième trimestre se situe à des niveaux semblables à ceux du premier trimestre. Les teneurs du minerai extrait à Saramacca devraient montrer une amélioration au second semestre de l'exercice, mais resteront sous la teneur des réserves en raison de la séquence d'exploitation. La Société s'attend à certaines pressions sur les coûts, notamment en raison des coûts supérieurs du diesel, de l'électricité et du transport.

District d'Essakane, Burkina Faso - Mine Essakane (participation d'IAMGOLD - 90 %)1


1er t. 20214e t. 20201er t. 2020
Statistiques d'exploitation minière


Minerai extrait (milliers de tonnes)4 435
3 710
3 953
Stériles extraits (milliers de tonnes)10 437
9 816
11 250
Total du matériel extrait (milliers de tonnes)14 872
13 526
15 203
Ratio de découverture2,4
2,6
2,8
Minerai usiné (milliers de tonnes)3 189
3 266
3 230
Teneur à l'usine (g/t)1,34
1,34
1,01
Récupération (%)82
81
90
Production aurifère (milliers d'onces)113
114
93
Production aurifère attribuable (milliers d'onces) - 90 %102
103
84
Ventes d'or (milliers d'onces)114
115
83
Mesures de rendement


Prix moyen réalisé de l'or2 ($/once)1 793$1 864$1 604$
Total des coûts décaissés2 ($/once)934$928$909$
Coûts de maintien tout inclus2 ($/once)1 061$1 153$1 054$
Coûts en immobilisations (en millions $)  
Maintien35,4$16,7$5,6$
Expansion14,5$20,7$26,3$
Total19,9$37,4$31,9$

 

  1. Sur une base à 100 %, sauf indication contraire.
  2. Sur une base attribuable. Il s'agit d'une mesure hors PCGR. Se reporter à la section des mesures de rendement hors PCGR dans le rapport de gestion (en anglais seulement).
  3. Sur une base attribuable, les coûts en immobilisations de maintien pour le premier trimestre de 2021 totalisaient 4,9 millions $ (15,0 millions $ au quatrième trimestre de 2020 ; 5,0 millions $ au premier trimestre de 2020).

Le projet de mise à niveau de l'usine achevé au premier trimestre de 2021 a permis une augmentation de la capacité de tamisage dans le secteur du concasseur et l'optimisation du blindage du broyeur SAG. Le nouvel équipement est installé, et une optimisation est en cours dans le but d'accroître la capacité annuelle de traitement de roche dure de 10,8 millions de tonnes à 11,7 millions de tonnes au total avant la fin de l'année.

Comme au quatrième trimestre de 2020, la production d'or a bénéficié des effets favorables des hautes teneurs découlant de la séquence d'exploitation dans les zones enrichies au fond de la fosse principale et des frais de découverture incorporés moindres. Les hautes teneurs qui contiennent également du graphite ont donné une récupération inférieure et une consommation accrue de réactifs par rapport au premier trimestre de 2020. Afin d'atténuer l'incidence d'une composition complexe du minerai sur l'ensemble de la récupération, une optimisation du circuit gravimétrique était en cours tout au long du premier trimestre de 2021.

Perspectives

Les prévisions de la production attribuable à Essakane en 2021 demeurent entre 365 000 et 390 000 onces. La production minière devrait se maintenir aux niveaux actuels, et le site commencera des agrandissements stratégiques qui feront augmenter les frais de découverture incorporés, au second semestre de l'exercice. Les empilements supplémenteront l'alimentation de l'usine en minerai, et les teneurs du reste de l'exercice devraient être moindres par rapport au premier trimestre. La Société actualisera également une étude interne au second semestre de l'exercice portant sur les activités de lixiviation en tas futures proposées Les négociations de la convention collective de trois ans expirée d'Essakane devraient commencer à la fin du deuxième trimestre.

District de Bambouk - Projet Boto, Sénégal (participation d'IAMGOLD - 90 %)

Au cours du premier trimestre de 2021, les activités d'atténuation des risques se sont poursuivies, tout comme l'ingénierie de l'usine, qui est achevée à environ 75 %. Ces activités comprenaient la progression de la voie d'accès et la construction du camp permanent. Les contrats des installations du camp devraient être adjugés au deuxième trimestre de 2021. Diverses évaluations géotechniques et hydrogéologiques sont en cours et serviront à peaufiner la conception des installations et de la fosse. Les restrictions liées à la pandémie de la COVID-19 se sont assouplies au quatrième trimestre de 2020 et ont permis aux travaux au site de progresser dans le respect des contrôles et des processus adéquats mis en place. Les coûts en immobilisations au premier trimestre totalisaient 14,5 millions $.

En 2021, les coûts en immobilisations devraient totaliser 60 millions $ et comportent un ensemble de travaux préliminaires qui comprennent l'achèvement d'une route accessible toute l'année au site Boto, les travaux techniques de l'équipement critique de l'usine et les programmes visant à promouvoir la cohésion avec les communautés locales et à assurer des protections environnementales adéquates.

Prospection

Au cours du premier trimestre de 2021, la Société a effectué environ 4 000 mètres de forage au diamant et en circulation inverse se concentrant sur du forage de définition en vue de renforcer la confiance dans le projet aurifère Diakha-Siribaya au Mali ainsi que d'explorer des secteurs ciblés ailleurs sur la propriété.

PERSPECTIVES

Les données suivantes résument les perspectives de la Société en ce qui a trait à certaines mesures de rendement de 2021.



Réel
1er t. 2021

Prévisions pour l'exercice complet de 20211
Essakane (milliers d'onces)
Rosebel (milliers d'onces)
Westwood (milliers d'onces)

102

365 à 390
Rosebel (milliers d'onces)
47

220 à 245
Westwood (milliers d'onces)
7

45 à 65
Total de la production attribuable (milliers d'onces)
156

630 à 700


 
 
Coût des ventes ($/once)
1 075$
980 $ à 1 030$
Total des coûts décaissés2,3 ($/once)
1 052$
930 $ à 980$
Coûts de maintien tout inclus2,3 ($/once)
1 238$
1 230 $ à 1 280$
Charge d'amortissement (en millions $)
74$
295 $ à 305$
Impôts sur les résultats (en millions $)4
7,5$
45 $ à 55$

 

  1. Les perspectives reposent sur des hypothèses établies sur l'exercice complet de 2021 d'après un prix moyen réalisé de l'or de 1 750 $ l'once, un taux de change $ US / $ CA de 1,30, un taux de change de € / $ US de 1,19 et un prix moyen du pétrole brut de 47 $ le baril.
  2. Il s'agit d'une mesure hors PCGR. Se reporter à la section des mesures de rendement hors PCGR dans le rapport de gestion (en anglais seulement).
  3. Comprend Essakane, Rosebel et Westwood en fonction de la proportion attribuable.
  4. La Société a mis à jour ses prévisions d'impôts sur les résultats à payer en trésorerie, qui sont passées d'une fourchette se situant entre 78 millions $ et 88 millions $ à une fourchette entre 45 millions $ et 55 millions $. Cette révision représente des paiements d'impôts pour Rosebel, qui devraient être moindres en 2021. Les paiements d'impôts en trésorerie ne sont pas effectués pas de manière égale tous les trimestres, puisque les paiements reflètent les versements définitifs par rapport à l'exercice précédent et des versements à payer à différentes périodes prescrites selon les différents pays.

Les prévisions de production de Westwood reposent sur le redémarrage de l'exploitation minière souterraine attendue au second semestre de 2021, et le minerai extrait sous terre viendra s'ajouter à celui de la fosse à ciel ouvert Grand Duc. La production à Rosebel devrait s'améliorer au second semestre de l'exercice, une fois que les répercussions de la saison des pluies s'estomperont, que toutes les chambres seront terminées et que la productivité et les autres initiatives seront réalisées. La production de Rosebel devrait être à son plus fort au quatrième trimestre, qui tirera profit de l'avancement des activités minières dans les zones de minerai ciblées à teneurs plus élevées au gisement Saramacca. Essakane améliore actuellement sa séquence d'exploitation en vue d'atténuer les risques sur les prévisions de production que pose la récupération inférieure d'or causée par les pochettes à teneur élevée en minerai graphitique. Les teneurs supérieures obtenues à Essakane au premier trimestre devraient se normaliser à compter du deuxième trimestre et par la suite.

Les coûts unitaires devraient diminuer au second semestre de l'exercice proportionnellement à la hausse de la production et des ventes. Toutefois, il est à noter que la hausse de certains coûts dans la foulée du renforcement du dollar canadien et de l'euro, comme les coûts de l'énergie et des fournitures, pourrait occasionner des conséquences défavorables.

Coûts en immobilisations1



Réel au 1er t. 2021Prévisions pour l'exercice complet de 2021
(en millions $)
Maintien2Expansion3TotalMaintien2Expansion3Total
Essakane
5,4$14,5$19,9$60$90$150$
Rosebel4
7,6
10,8
18,4
50
75
125
Westwood
0,4
0,6
1,0
10
10
20


13,4
25,9
39,3
120
175
295
Côté Gold (70 %)5
-
48,4
48,4
-
355
355
Boto
-
14,5
14,5
-
60
60
Siège social
0,3
-
0,3
-
-
-
Total6,7,8 (± 5 %)
13,7$88,8$102,5$120$590$
710$

 

  1. Sur une base à 100 %, à moins d'indications contraires.
  2. Les coûts en immobilisations de maintien comprennent des frais de découverture incorporés de (i) néant pour Essakane au premier trimestre de 2021 et de (ii) 10 millions $ pour Essakane selon les prévisions de l'exercice complet de 2021.
  3. Les coûts en immobilisations d'expansion comprennent des frais de découverture incorporés de (i) 9,2 millions $ pour Essakane et de 7,3 millions $ pour Rosebel au premier trimestre de 2021 et de (ii) 65 millions $ pour Essakane et de 45 millions $ pour Rosebel selon les prévisions de l'exercice complet de 2021.
  4. Comprend Saramacca sur une base à 70 %.
  5. Le projet Côté Gold devrait engager 13 millions $ supplémentaires en coûts autres qu'en immobilisations en 2021.
  6. Le tableau des perspectives de prospection comprend également 13 millions $ en coûts d'actifs de prospection et d'évaluation incorporés.
  7. Les coûts d'emprunts incorporés ne sont pas compris.
  8. 8 Outre les coûts en immobilisations mentionnés ci-dessus, des paiements totaux de 23 millions $ au titre du principal de contrats de location sont prévus.

Les coûts en immobilisations de maintien devraient augmenter pendant le reste de l'exercice en fonction du moment où des dépenses seront engagées et versées relativement à d'importants projets à Essakane et Rosebel, ainsi que les coûts du développement des activités souterraines, qui devraient reprendre à Westwood. Les coûts en immobilisations d'expansion devraient augmenter pendant le reste de l'exercice en fonction de l'avancement de la construction du projet Côté Gold et de l'accroissement des activités au projet Boto. En outre, des campagnes de découverture accrues à des fins d'agrandissement sont prévues au second semestre de l'exercice à Essakane et à Rosebel.

Prospection

Au cours du trimestre, les activités de forage aux projets actifs et aux sites miniers totalisaient environ 40 000 mètres. Le total des coûts de prospection continue de montrer l'incidence des restrictions de travail locales et les compressions dans les programmes à certains des projets découlant de la pandémie mondiale de la COVID-19. Les coûts de prospection totalisaient 10,4 millions $ au premier trimestre. Les prévisions demeurent à 56 millions $ en 2021.

Téléconférence

Une téléconférence aura lieu le mardi 4 mai 2021 à 8 h 30 (heure de l'Est) au cours de laquelle la direction discutera du rendement opérationnel et des résultats financiers de la Société du premier trimestre de 2021. Une webdiffusion de la conférence téléphonique sera disponible sur le site Web d'IAMGOLD à l'adresse : www.iamgold.com.

Renseignements au sujet de la téléconférence :

Nº sans frais en Amérique du Nord : 1 800 319-4610 ou à l'international : 1 604 638-5340

L'enregistrement de l'appel sera disponible pendant un mois après la téléconférence en composant :

Nº sans frais en Amérique du Nord : 1 800 319-6413 ou à l'international : 1 604 638-9010, mot de passe : 6571#.

______________________________

RENVOIS (sauf les tableaux)

  1. Il s'agit d'une mesure hors PCGR. Se reporter au rapprochement de la section des mesures de rendement hors PCGR du rapport de gestion (en anglais seulement).
  2. Le taux JART (jours d'absence, restrictions, transferts) et le taux de fréquence TIE (total d'incidents enregistrables) sont calculés sur 200 000 heures travaillées.
  3. Indice social Jantzi (JSI). Le JSI est un indice éthique d'actions ordinaires pondéré en fonction de la capitalisation boursière qui est modelé sur l'indice S&P/TSX 60. Il regroupe des sociétés qui satisfont à divers critères généraux en matière d'environnement, de responsabilité sociale et de gouvernance.

Mise en garde concernant les énoncés prospectifs

Toute l'information contenue dans le présent communiqué de presse, y compris l'information relative au rendement financier ou opérationnel futurs de la Société et tout autre énoncé qui exprime les attentes ou les estimations de la direction quant au rendement futur, notamment les déclarations relatives aux perspectives des projets de la Société, à l'exception des faits historiques, constitue des énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs sont établis selon des anticipations, des estimations et des projections formulées à la date du présent communiqué de presse. Par exemple, les énoncés prospectifs dans le présent communiqué de presse se retrouvent notamment sous la rubrique intitulée « Perspectives », « Prospection » et comprennent des énoncés quant aux prévisions de la Société sur la production, le coût des ventes, le total des coûts décaissés, les coûts de maintien tout inclus, les charges d'amortissement, le taux d'impôt effectif, les coûts en immobilisations, les perspectives des exploitations, les projets de mise en valeur, de développement et d'expansion, la prospection, les cours futurs de l'or, l'estimation des réserves et des ressources minérales, la réalisation des estimations des réserves et des ressources minérales, le moment et le volume de la production future estimée, les coûts de production, les délais d'obtention des permis, les fluctuations des monnaies, les besoins en matière d'investissement supplémentaire, la réglementation gouvernementale des exploitations minières, les risques environnementaux, les dépenses imprévues liées à la réhabilitation, les litiges ou les réclamations liés aux titres de propriété et les limites de la couverture des assurances. Les énoncés prospectifs présentent les attentes et les plans de la direction. Ils sont généralement reconnaissables par l'utilisation, entre autres, des termes « pouvoir », « devoir », « continuer », « s'attendre à », « anticiper », « estimer », « croire », « avoir l'intention de », « compter », « prévoir », « projeter », « planifier », « chercher à », « potentiel », « budget », « prévisions », « perspectives », « cibles », « stratégie », « classe mondiale », « de haut niveau », « transformateur », « suspension », « arrêt », « rendement supérieur », « rendement supérieur à ses actionnaires », « couverture » et « stratégie », y compris dans une tournure négative des variantes de ces termes ou une terminologie comparable. Les énoncés prospectifs s'appuient nécessairement sur un certain nombre d'estimations et d'hypothèses qui, bien que jugées raisonnables par la direction, sont, de par leur nature, assujetties à d'importantes incertitudes et éventualités d'ordre commercial, économique et concurrentiel. Par conséquent, les lecteurs ne devraient pas se fier indûment aux énoncés prospectifs.

La Société met en garde les lecteurs que de tels énoncés prospectifs comportent des risques, des incertitudes et d'autres facteurs connus ou non pouvant entraîner des écarts importants entre ses résultats financiers, son rendement ou ses accomplissements réels et ceux contenus explicitement ou implicitement dans ces énoncés prospectifs. Ces risques, incertitudes et autres facteurs comprennent notamment les fluctuations du cours mondial de l'or, du cuivre, de l'argent ou d'autres marchandises (comme le diesel et l'électricité) ; les variations des taux de change du dollar américain et des autres devises, des taux d'intérêt ou des coûts d'emprunt de l'or ; les risques découlant de la détention de dérivés ; le niveau de liquidités et de sources de financement ; l'accès aux marchés financiers et à du financement ; les régimes fiscaux miniers ; la capacité d'intégrer avec succès les actifs acquis ; les risques juridiques, législatifs, politiques ou financiers, ainsi que les nouveaux développements, dans les territoires où la Société exerce ses activités ; l'incapacité d'obtenir en temps opportun les principaux permis, autorisations ou approbations requis aux fins de la prospection, de l'exploration, de la mise en valeur ou de l'exploitation ; les difficultés opérationnelles ou techniques pouvant survenir dans le cadre des activités d'exploitation et de mise en valeur, y compris les problèmes géotechniques et les défaillances d'équipement important, comme la panne d'un transporteur à courroie ; la sismicité, comme l'événement sismique survenu à la mine Westwood le 30 octobre 2020 ; les lois et les règlements gouvernant la protection de l'environnement ; les relations avec la main-d'œuvre ; la capacité d'attirer et de retenir des employés clés ; la disponibilité de la main-d'œuvre et des intrants miniers et la hausse des coûts connexes ; la possibilité que les nouvelles conventions collectives ne puissent pas être conclues selon des modalités raisonnables ; l'inexactitude des estimations des réserves et des ressources, de la récupération métallurgique, des coûts en capital et des coûts d'exploitation ; la nature spéculative de la prospection, de l'exploration et de la mise en valeur, notamment les risques d'épuisement des réserves ou la diminution de leur teneur ; l'exploitation minière illégale ; l'évolution défavorable des cotes de crédit de la Société ; les contestations relatives aux titres de propriété, surtout dans le cas des propriétés non mises en valeur ; l'incapacité d'appliquer une hausse du cours de l'or excédant le plafond d'une opération à fourchette de taux (tunnel) conclue dans le cadre d'un accord de paiement anticipé sur la vente à terme d'or ; les éventuelles répercussions directes ou indirectes de maladies infectieuses ou de pandémies, comme la pandémie relative à la COVID-19, et les risques généralement inhérents à la prospection, à l'exploration, à la mise en valeur et à l'exploitation minières. Veuillez consulter la notice annuelle ou le formulaire 40-F, qui se trouvent sur www.sedar.com et sur www.sec.gov/edgar.shtml, pour obtenir une analyse détaillée des risques auxquels la Société est exposée et qui peuvent entraîner des écarts importants entre les résultats financiers, le rendement ou les accomplissements réels de la Société et ceux contenus explicitement ou implicitement dans ces énoncés prospectifs.

Même si la Société a tenté de déceler les principaux facteurs qui pourraient occasionner un écart important entre les résultats réels et ceux mentionnés dans les énoncés prospectifs, d'autres facteurs pourraient faire en sorte que les résultats réels ne correspondent pas aux résultats anticipés, estimés ou prévus. Rien ne saurait garantir que ces énoncés s'avéreront exacts, les résultats réels et les événements futurs pouvant différer considérablement de ceux prévus dans ces énoncés.

La Société ne s'engage nullement à mettre à jour publiquement ou à diffuser toute révision de ces énoncés prospectifs résultant de nouvelles informations, des événements futurs ou autres sauf si les lois l'exigent.

Personnes qualifiées

Les renseignements techniques concernant les activités de prospection contenues dans le présent communiqué sont préparés sous la supervision de Craig MacDougall, géologue professionnel, premier vice-président, Croissance, pour IAMGOLD, et sont revus et vérifiés par ce dernier. M. MacDougall est une personne qualifiée pour les besoins de la Norme canadienne 43-101.

Au sujet d'IAMGOLD

IAMGOLD est une société de rang intermédiaire qui exerce ses activités dans trois régions du monde : l'Amérique du Nord, l'Amérique du Sud et l'Afrique de l'Ouest. La Société développe dans ces régions des districts d'exploitation minière à fort potentiel qui englobent des mines en exploitation et des projets de développement, de construction de mise en valeur et d'exploration. Les mines en exploitation de la Société comprennent la mine Westwood au Canada, la mine Rosebel (y compris Saramacca) au Suriname et la mine Essakane au Burkina Faso. À son solide éventail d'actifs stratégiques s'ajoutent le projet de construction Côté Gold au Canada, le projet de mise en valeur Boto au Sénégal, ainsi que les projets d'exploration primaire et à proximité des mines situés dans divers pays de l'Amérique du Sud, de l'Amérique du Nord et de l'Afrique de l'Ouest.

IAMGOLD emploie environ 5 000 personnes. IAMGOLD est déterminée à entretenir sa culture d'exploitation minière responsable par le respect de normes élevées en matière de pratiques environnementales, sociales et de gouvernance, notamment par son engagement envers Zéro Incident®, dans tous les aspects de ses activités. Les titres d'IAMGOLD (www.iamgold.com) sont inscrits à la cote de la Bourse de New Toronto (NYSE : IAG) et de la Bourse de York (TSX : IMG) et elle fait partie des entreprises figurant sur l'indice JSI3.

Pour de plus amples renseignements :

Indi Gopinathan, vice-présidente, Relations avec les investisseurs et Communications, IAMGOLD Corporation
Tél. : 416 360-4743 Cellulaire : 416 388-6883

Philip Rabenok, analyste principal, Relations avec les investisseurs, IAMGOLD Corporation
Tél. : 416 933-5783 Cellulaire : 647 967-9942

Sans frais : 1 888 464-9999 info@iamgold.com

Veuillez prendre note :

Vous pouvez obtenir une copie de ce communiqué de presse par télécopieur, par courriel, sur le site Web d'IAMGOLD à www.iamgold.com et sur le site Web de Newsfile à www.newsfilecorp.com. Vous pouvez obtenir tous les documents d'IAMGOLD sur le site www.sedar.com ou www.sec.gov

The English version of this news release is available at http://www.iamgold.com/.

To view the source version of this press release, please visit https://www.newsfilecorp.com/release/82732

Related Links: IAMGOLD Corp.
Author: